close menu

Table ronde

Journée mondiale de la Polio du 28 octobre 2014

Le 28 octobre dernier, lors de la Journée mondiale contre la polio, pas moins de 25 personnes venant de différents offices fédéraux, organisations et institutions, ainsi que des comités de la CISP et de l’ASPr-SVG se sont rencontrées durant une demi-journée autour d’une table ronde. Le but de ces échanges était d’établir l’état de la situation en Suisse concernant la poliomyélite et le syndrome post-polio. Y furent invités les acteurs principaux de la santé et de la politique sociale, ainsi que des services d’aide aux personnes handicapées, des groupes d’entraide et des spécialistes.

Après avoir salué les participants, la Conseillère d’Etat Anne-Claude Demierre, directrice de la santé et des affaires sociales du canton de Fribourg a rendu hommage à l’engagement de l’ASPr-SVG│Polio.ch en tant que porte-parole, depuis 75 ans, des intérêts des personnes atteintes de polio en Suisse. D’intenses discussions ont alors eu lieu entre les participants, menées de manière experte par le journaliste Alex Oberholzer, personnellement touché par la polio.

La question, entre autres, du risque de nouveaux cas de polio en Suisse a été abordée. Ce risque est plutôt faible grâce au taux de vaccination élevé dans notre pays. Dans certains milieux cependant, il ne peut pas être totalement exclu. Le système d’annonce est très bien organisé en Suisse, y compris dans les services de pédiatrie qui recensent tous les cas suspects de paralysie.

 

Cette table ronde a confirmé que le syndrome post-polio et d’autant plus, sa nosographie dans la Classification Internationale des Maladies (CIM 10 : G 14) sont encore très peu connus et reconnus. Fut aussi exprimée la difficulté de trouver des centres de réhabilitation adéquats ainsi que des médecins et physiothérapeutes ayant reçu une formation spécifique. Les connaissances de base sur la polio ne sont plus transmises dans les formations: ni dans celle de médecins, ni dans celle de soignants. Une autre question importante fut celle de la prise en charge financière des moyens auxiliaires à l’âge de l’AVS.

Pour clôturer l’évènement, la Communauté suisse des Intérêts du Syndrome Post-Polio CISP a offert, dans le cadre des 75 ans de l’ASPr-SVG│Polio.ch, un chèque symbolique d’une valeur de CHF 7‘500.– à l’action mondiale «End Polio Now» . Ce montant permettra d’administrer environ 15 000 vaccins dans des régions à risque.